Affiche Level Five

Critiques de Level Five

Documentaire de (1997)

Okinawa mon amour

Au bout de neuf minutes de film, une voix. Rauque, voilée, presque trop enrouée pour être humaine. Fragile, bouleversante, aux inflexions singulières qu'on croirait modulées par un appareil électronique. Une voix qui semble réprimer une colère, contenir une tristesse infinie. Une voix qui donne à chaque instant l'impression d'être sur le point de défaillir, à bout de souffle, mais qui... Lire l'avis à propos de Level Five

17 4
Avatar Paul_
8
Paul_ ·

Optional World Link

Clairement un long métrage de fiction plutôt que documentaire (bien que présenté comme tel), Level Five demande un certain temps d'adaptation avant de pouvoir accéder sereinement à son contenu. Le temps est assez ingrat avec certaines thématiques et certains effets visuels, et la vision de l'informatique issue des années 90 est vraiment datée (on a l'impression que le film date des années... Lire l'avis à propos de Level Five

5 4
Avatar Morrinson
6
Morrinson ·

Finalement Chris Marker était comme tout le monde, parfois (rarement) il faisait du moins bon.

Beaucoup de poésie, d'empathie et d'horreur omises de la grande histoire dans ce documentaire usant du fictionnel dans sa mise en place et son procédé. Mais, sans en dénigrer les qualités certaines, l'alchimie dont Chris Marker est pourtant un maître n'aura eu de prise sur moi qu'à quelques rares occasions, me laissant tout de même sur la touche une bonne partie du temps. Il est ici... Lire la critique de Level Five

2
Avatar ZayeBandini
6
ZayeBandini ·

Critique de Level Five par Twinworld

L'absurdité de la guerre. Quel niveau d'humanité, d'inhumanité faut-il pour tuer, pour mourir. La thématique n'est pas nouvelle. Ce qui est nouveau, à l'époque, est de la questionner à partir des nouveaux outils de la génération numérique qui apparaît. Lire l'avis à propos de Level Five

Avatar Twinworld
8
Twinworld ·

Critique de Level Five par Yasujirô Rilke

Inventant un spectateur qui soit à la fois celui d'une salle de cinéma, d'un joueur de jeu vidéo ou d'un visiteur de musée, Marker et Belkhodja arpentent avec effusion les sentiers de la mémoire intime et collective autour du massacre d'Okinawa. Lire l'avis à propos de Level Five

Avatar Yasujirô Rilke
7
Yasujirô Rilke ·

Critique de Level Five par Ygor Parizel

Un docu-fiction qui se mêle avec une mise en scène et un montage expérimental. Franchement décevant comme film, Marker passe à côté d'un vrai sujet la Bataille d'Okinawa on entrevoit la tragédie humaine qui eu lieu sur cette île japonaise durant la Seconde Guerre mondiale. Les scènes de monologues sont inutiles (et vont du bizarre au pathétique). Lire l'avis à propos de Level Five

Avatar Ygor Parizel
5
Ygor Parizel ·