L'insoutenable pesanteur du néant

Avis sur Les Amandiers

Avatar Le-Divin-Marquis-de-
Critique publiée par le

Quelques minutes et déjà l'on s'indigne du malheureux pouvoir soporifique de cette création plus que douteuse. les tribulations adolescentes de quelques petits bourgeois n'ont pour effet que de nous appeler à nous précipiter dans nos cités dortoires pour échapper aux jérémiades burlesques de ces protagonistes qui, à défaut de profondeur et de consistance psychologique ont, du moins, l'art de jouer l'infâme spectacle d'une bourgeoisie qui n'a de cesse de se renier, incapable de poser le mot final sur sa condition. Nous pensions pouvoir sortir de cet écueil artistico-pathético-comique vers la moitié du film; moment où le pitoyable et infâme pot pourri d'indécence semble remplir la salle de ses émanations poussiéreuses d'un autre âge. La mise en scène court après le mirage d'une Nouvelle-Vague qui, déjà alors, nous invitait à retrancher nos exitstences amères d'une classe qui se cherche au carrefour de la petitesse et de la morosité sans couleurs et sans voix - pour citer Victor Hugo - trisement célèbre aujourd'hui dans une bourgade de l'Est. Récupéré par les uns puis par les autres. Mais revenons à ce film poreux aux idées libérales et , qui l'eut craint, finalement américanisantes. Je déconseille ce film aux personnes ayant dépassé le stade oral tant les verbiages incessants des caractères donnent la nausée. Acteurs charmants cependant ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 9 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Le-Divin-Marquis-de- Les Amandiers