Le jeu dangereux de Valeria

Avis sur Les Amandiers

Avatar Foudart
Critique publiée par le

En mêlant, sans cesse, dans son travail, la réalité de son vécu et la fiction, Valeria Bruni Tedeschi joue à un jeu délicat qui, par le passé, a pu laissé parfois un goût amer dans la bouche, une sorte de gène assez désagréable. Mais ici, avec son cinquième film, le pari est particulièrement réussi !

*Fin des années 80, Stella, Etienne, Adèle et les autres passent le concours d’entrée de la célèbre école créée par Patrice Chéreau et Pierre Romans au théâtre des Amandiers de Nanterre. Lancés à pleine vitesse dans la vie, la passion, le jeu, l’amour, ensemble ils vont vivre le tournant de leur vie mais aussi leurs premières grandes tragédies. *

Celle qui a fait de sa famille, le coeur même de son travail s’est attaquée, cette fois-ci, à sa famille artistique et nous propose un film enfiévré et bouleversant. Une sorte de madeleine de Proust sur sa jeunesse qui touche et embarque tous les amoureux du théâtre et du cinéma.

Autour de Louis Garrel, fiévreux et inspiré, dans le rôle du mythique metteur en scène, Patrice Chéreau, loin d’être épargné, un groupe de jeunes comédiens et comédiennes au talent irréfutable et à l’aura incandescente, s’en donnent à cœur joie.

Parmi eux, avec sa fougue, son émotion et son énergie, Nadia Tereszkiewicz, crève littéralement l’écran et Sofiane Bennacer est absolument incandescent.

Mais, Les Amandiers n’est pas seulement un film de troupe sur la jeunesse, c’est aussi un film qui, en mêlant sans cesse le tragique et le comique, parle de la banalisation de la drogue et des années sida.

*“J’avais besoin que tout soit interrogé et exploré au moment de l’écriture : le rapport entre Chéreau et Romans, la mise en scène de Platonov, l’histoire de chaque élève, comment la drogue se faufilait dans l’école, la peur du sida, la mort, la vie après”. *Valeria Bruni Tedeschi

Passionné, irrévérencieux, drôle, tragique ludique, charnel, nostalgique et brûlant…

Si le nouveau film de Valeria Bruni Tedeschi, un peu foutraque, part dans tous les sens, c’est surtout une tragi-comédie envoûtante, fraîche et terriblement attachante qui permet de dévoiler plein de jeunes talents complètement séduisants et de faire connaître aux plus jeunes, l’atmosphère de toute une époque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1346 fois
10 apprécient

Autres actions de Foudart Les Amandiers