Affiche Le Septième Sceau

Critiques de Le Septième Sceau

Film de (1957)

En la présence d'un classique.

Splendide de photogénie, Le Septième Sceau se contemple avec un oeil de chat qui se lèche les babines en ayant des torrents de bave au coin des lèvres. Et si le spectacle visuel est le plus évident, le spectre sonore n'est pas délaissé pour autant. Le film est une comédie musicale tout autant qu'un Essai philosophique. Le propos est sérieux, l'air lourd, l'atmosphère, pesante. Le tout est... Lire la critique de Le Septième Sceau

4 3
Avatar Adrast
8
Adrast ·

« À notre crainte il nous faut une image. Et cette image, nous l’appelons Dieu »

La dualité théâtrale est d'une infinie vérité pour moi ; le Théâtre méprisé par les pieux, les croyants, le peuple qui souffre par sa seule faute de croire à un être suprême, le Théâtre qu'ils pensent naïf et futile mais qui, une fois le jeu arrivé à son terme, une fois comme on peut le dire vulgairement "le masque tombé", il reste des êtres doux, sincères, philosophiquement... Lire la critique de Le Septième Sceau

1
Avatar 3615zouzou
10
3615zouzou ·

Critique de Le Septième Sceau par Spectateur-Lambda

S’il est une poignée de films qui devraient impérativement figurer dans une liste des classiques du cinéma du monde des années 50, Le Septième sceau (1957) serait assurément du nombre.Sa Mort affrontant face à une mer houleuse un chevalier aux échecs compte parmi ces images iconiques qui, tel Marcello Mastroianni face à Anita Ekberg dans la fontaine de Trevi ou Janet Leigh... Lire l'avis à propos de Le Septième Sceau

1
Avatar Spectateur-Lambda
10
Spectateur-Lambda ·

D'un pessimisme flamboyant

Des questions en images, sur des sujets qu'on a le droit de trouver bateaux : l'amour, la mort, Dieu, le diable, le destin, la comédie… Des images donc mais quelles images ! Certaines scènes sont hallucinantes comme la procession des pestiférés. Ça a de la gueule, on ne va pas dire le contraire. De là à nous raconter qu'il s'agit là d'un des plus grands films de tous les temps, il faut... Lire l'avis à propos de Le Septième Sceau

3
Avatar estonius
7
estonius ·

Film personnel frustrant

Significations Le titre du film provient d’une des phrases de l’Apocalypse de la Bible : « Lorsque l'Agneau ouvrit le septième sceau, il se fit dans le ciel un silence d'environ une demi-heure ». Les sept sceaux sont un résumé de ce que l’humanité a vécu : famine, guerre, peste… Et ces sceaux promettent toutes ces catastrophes aux humains mais aussi la prédiction de la fin du monde. Ces sept... Lire la critique de Le Septième Sceau

3
Avatar Szagad
7
Szagad ·

Critique de Le Septième Sceau par lhomme-grenouille

De tous les trips de Bergman, c’est peut-être le seul qui me parle un temps soit peu. Comme quoi, on en dira ce qu’on voudra, en sortant un temps soit peu du réel concret, on touche parfois davantage d’universalité et d’intemporalité. Seulement voilà, même si l’histoire de ce Septième Sceau m’a intéressé, et même certaines scènes disposent d’un véritable charme, je dois bien avouer que... Lire l'avis à propos de Le Septième Sceau

4
Avatar lhomme-grenouille
5
lhomme-grenouille ·

Critique de Le Septième Sceau par Cinephage01

Relative déception face à ce film qui est sans doute le plus connu de son auteur. Le principal problème vient du rythme du film qui hésite entre un aspect comique (la Mort qui scie l'arbre l'arbre sur lequel se tient le chevalier) et un aspect plus sérieux avec des réflexions métaphysiques un peu pompeuses parfois, d'où un rythme cassé et l'étrange impression de voir un film à sketches. Lire la critique de Le Septième Sceau

3
Avatar Cinephage01
6
Cinephage01 ·

Échec et Mort

Ma première introduction au cinéma du grand Ingmar. Tout simplement. Sa filmographie semblant provenir d'un autre univers, trop de chefs-d'oeuvre, trop d'histoire différentes, trop de thèmes abordés. Véritable architecte de la caméra, homme de tous les superlatifs, Bergman n'en est pas à son premier essai au moment de créer Le septième sceau. Il est déjà un cinéaste et un dramaturge reconnu.... Lire l'avis à propos de Le Septième Sceau

2
Avatar Tom-Frost
9
Tom-Frost ·

Le sot échouera toujours à tromper la mort.

Et c'est bien là sa seule certitude. Car tout grappillage pour chercher le sens de la vie, la Raison et le Diable ne pourrait guère aboutir si mener par les pauvres tas de chair et d'os que nous sommes. Les baladins amènent la fraîcheur et l'avenir qui seul nous restera (en l'occurrence l'enfant), et le malheureux soldat et son écuyer balançant des vannes ne pourront que se soumettre... Lire la critique de Le Septième Sceau

2
Avatar Bung
9
Bung ·

La vie est poésie. La mort aussi.

Qu'est ce que la vie? La vie est inutile, elle n'a pas de sens, c'est bien ce que Block, chevalier de son état, commence à comprendre dans Le Septième Sceau. La vie, n'a aucun secret, elle est finie et non infinie, elle se terminera forcément. Tout comme l'art. Tout comme la poésie. Comment, alors, quand on ne peut échapper à la mort, quand tout a volonté à se finir, peut on... Lire l'avis à propos de Le Septième Sceau

2
Avatar Nounours Caramel
10
Nounours Caramel ·