Affiche La Couleur de l'argent

Critiques de La Couleur de l'argent

Film de (1986)

Natural born loser

Dans sa première réplique, Paul Newman évoque la couleur : passation habile des 25 ans qui séparent La couleur de l’argent de L’arnaqueur, qui offrait en noir et blanc les premiers déboires initiatiques de Fast Eddie, le champion de billard au... Lire la critique de La Couleur de l'argent

23
Avatar Sergent_Pepper
6
Sergent_Pepper ·

Critique de La Couleur de l'argent par Cinemaniaque

Sans l'avoir revu depuis quelques années, je me souviens de l'Arnaqueur de Robert Rossen, son duel Paul Newman-George C. Scott, son ambiance film noir et la quête existentialiste du personnage. Difficile de s'imaginer une suite à un tel film. Et pourtant, La couleur de l'argent existe bel et bien. Heureusement, c'est Scorsese aux commandes. Bien qu'à l'époque il traversait une sérieuse crise... Lire l'avis à propos de La Couleur de l'argent

7 2
Avatar Cinemaniaque
7
Cinemaniaque ·

Oui. En trois bandes.

The color of Money n'est peut être pas un "grand" film de Scorsese mais il mérite le détour pour diverses choses. La première : le sujet finement détourné. Scorsese devait en fait réaliser la suite de "l'arnaqueur"de R. Rossen sorti en 61 qui raconte l'histoire d'un très bon joueur de billard; c'est ce qu'il fait à première vue mais en vérité il peint le tableau d'un joueur déchu qui se refait... Lire la critique de La Couleur de l'argent

17
Avatar Sparfell
6
Sparfell ·

Critique de La Couleur de l'argent par Truman-

A l'heure ou j'écris cette critique je n'ai pas vu tout les films de Scorsese mais celui ci est indéniablement le moins bon que j'ai pu voir . Pourtant y'a bien Scorsese aux commandes, il y a bien un casting fort sympathique avec Tom Cruise et Paul Newman mais ça ne suffit pas . En effet l’élément principal de ce film n'est pas vraiment intéressant, a moins d’être un fan de billard c'est... Lire la critique de La Couleur de l'argent

11 5
Avatar Truman-
6
Truman- ·

Ca bande un peu mou

Difficile devant La Couleur de l'Argent de se dire que Martin Scorsese se trouve à la réalisation... Cette histoire d'arnaques n'est certes pas dénuée de qualités, mais il faut vraiment aimer le billard quoi... Ou encore Paul Newman, qui brille de toute sa classe du début à la fin du film ; il n'a d'ailleurs aucun mal à éclipser le jeune... Lire l'avis à propos de La Couleur de l'argent

3
Avatar RimbaudWarrior
6
RimbaudWarrior ·

Suite attachante

25 ans après "The Hustler", Paul Newman reprend le rôle de "Fast" Eddie Felson, qui ne touche désormais plus au billard. Cependant, un jeune joueur prometteur attire son attention, il va alors décider de devenir son mentor. Beaucoup plus conventionnelle que le premier opus, cette suite réalisée par Martin Scorcese est loin d'être son film le plus personnel. Néanmoins, on repère un montage... Lire la critique de La Couleur de l'argent

1
Avatar Redzing
6
Redzing ·

Critique de La Couleur de l'argent par Funky_Child

25 ans après le classique "The Hustler" de Robert Rossen, Martin Scorsese nous propose une suite qui permet à Paul Newman d'enfin décrocher l'oscar du meilleur acteur. Et si cela avait été le but du réalisateur ? C'est bien possible. Scorcese met tout en oeuvre pour faire briller Newman, qui le lui rend bien en imprégnant le film de sa classe naturelle. Première et seule collaboration entre ces... Lire la critique de La Couleur de l'argent

3 2
Avatar Funky_Child
8
Funky_Child ·

Queue de peloton.

Film de commande pour Scorsese, La couleur de l'argent est la suite, réalisée 27 ans plus tôt, de L'arnaqueur. Malgré tout l'affection que je peux avoir pour Paul Newman, je suis autant hermétique à ce film qu'à celui de Rossen, car le billard n'est décidément pas le sport le plus emballant à filmer. Le film a un côté générationnel entre le vieux et le chien fougueux qu'est le personnage de Tom... Lire la critique de La Couleur de l'argent

1
Avatar Boubakar
6
Boubakar ·

Critique de La Couleur de l'argent par Woopo

Un Scorsese atypique, mais réussi. Disons le tout de suite, Paul Newman devait jouer ce rôle, et personne d'autre, c'est un costume taillé sur mesure que Martin lui a confectionné. Le papy aux yeux bleus impose sa prestance et son charisme dans des salles de billards enfumées en regardant à travers son verre de pur malt le nouveau prodige (Tom Cruise) qui le remettra malgré lui sur les rails de... Lire l'avis à propos de La Couleur de l'argent

3
Avatar Woopo
9
Woopo ·

L'arnaque.

Si La Couleur de l'Argent n'est pas le plus mauvais Scorsese, c'est bien grâce à Gangs Of New York. Déjà, oublions tout point commun ou rapport avec l'Arnaqueur, qui lui était un bon film. Ici, Scorsese dresse les rapports amicaux, fraternels ou scolaires (comme vous voudrez) entre un jeune joueur plein d'espoir, Vincent (joué par notre cher Tom Cruise), et Eddie Felson, dont la carrière, au... Lire l'avis à propos de La Couleur de l'argent

8
Avatar Le_Prophète
3
Le_Prophète ·