Affiche L'Île aux chiens

Critiques de L'Île aux chiens

Long-métrage d'animation de (2018)

Doggystyle

Wes Anderson commençait à se faire désirer. En 2014, le cinéaste américain avait accouché de The Grand Budapest Hotel, film synthétique où l’auteur poussait toutes ses lubies formelles à leur paroxysme. Le film, sans doute le plus acclamé de son créateur et en tout cas son plus gros succès, ne pouvait que susciter des attentes quant à ce qu’Anderson allait proposer ensuite. Le réalisateur a... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

7
Avatar Yayap
8
Yayap ·

La métaphysique des chiens

Quatre ans après son excellent Grand Budapest Hotel, le dandy le plus en vogue du tout Hollywood revient avec ses tons pastel et son élégance unique pour réitérer le pari qu’il avait réussi en 2009 avec Fantastic Mr. Fox : retranscrire son univers dans un film en stop motion. C’est bardé d’une pléiade de superstars au doublage (Bryan Cranston, Edward... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

63 6
Avatar EvyNadler
9
EvyNadler ·

Si chien aboyer alors chien pas bien cuit

Top Top , des semaines que j'étais pas allé au ciné pour je ne sais quelle raison de dépression chronique intense. Alors ça fait du bien d'y être retourné dans d'aussi bonnes conditions qu'une séance en après midi ensoleillée tranquille avec sa Moman dans un vieux ciné de quartier. Esthétiquement , le film a du charme. Le condensé d'une histoire qui s'arrête pas un seul instant et la... Lire la critique de L'Île aux chiens

7
Avatar K A N N I  B A L
9
K A N N I B A L ·

More Human Than Human.

Quoi dire... C'est du pur Wes Anderson. Quand on va voir un film de ce génie, on sait très bien à quoi s'attendre. On sait qu'on va être émerveillé par son cinéma et son style, inspirée de Kurosawa. Encore une fois Wes Anderson nous fait rêver. C'est beau, magnifique, drôle, émouvant, symétrique comme d'hab. C'est parfait. On le sait déjà avant de rentrer dans la salle, mais en sortant on... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

7
Avatar JaviFou08
8
JaviFou08 ·

Un film qui ne manque pas de mordant

Avec Isle of Dogs, Wes Anderson reste fidèle à son univers fantasque et à lui-même. Inutile de s'attendre à un changement majeur dans le cinéma du monsieur car cela n'arrivera pas. Ce qui n'est pas dérangeant tant le cinéaste a su avec les années gagner une précision et une maestria visuelle hors du commun. Aujourd'hui, il n'y a tout simplement pas d'autres réalisateurs qui font du cinéma... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

9 1
Avatar Flaw 70
9
Flaw 70 ·

Ne dit-on pas "le meilleur ami de l’homme" ?

Cela faisait depuis sa sortie que je devais voir L’île aux chiens, de Wes Anderson. J'avais entendu beaucoup d'éloges à son sujet mais l'envie de le voir n'était pas présente. Quelque chose dans le visuel et le graphisme de l’affiche et des quelques images que j‘avais pu voir me dérangeait. Puis je l'ai trouvé à la médiathèque et je me suis dit pourquoi pas, allons-y Alonzo. Il... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

6 3
Avatar LaPetitePirate
8
LaPetitePirate ·

Franc du Collier

Nous revoilà pour la loterie Wes Anderson, édition 2018. Alors on n'a pas vu le film qu'on sait déjà tout ce qu'on y trouvera : des voix-off goguenardes qui décrivent l'action, des seconds rôles inutiles, des flash-backs intempestifs, un générique qui se la pète, de la musique pop et un héros désabusé qui doit renouer avec sa famille. La checklist est remplie, le film se déroule... il... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

6 1
Avatar Mike Öpuvty
6
Mike Öpuvty ·

Critique de L'Île aux chiens par oggy-at-the-movies

Commençons avec une anecdote plus ou moins constructive : Isle of dogs (1h41) est le film d’animation qui, à ce jour, dure le plus longtemps. Il dépasse de deux minutes Coraline (2009), le chef d’œuvre d’Henry Selick. Quand Wes Anderson “fait son cinéma“, il fait les choses jusque au bout. Quatre ans après l’immense Grand Budapest Hotel (2014), Wes Anderson... Lire la critique de L'Île aux chiens

6 1
Avatar oggy-at-the-movies
9
oggy-at-the-movies ·

Le chien sifflera trois fois

Ô Rashômon désespoir ! Tout réalisateur, un tant soit peu original, serait-il donc condamné à se caricaturer ou a devenir l’ombre de lui-même ? Les exemples ne manquent pas ; Tarantino, Allen, Coppola (Sofia) ou encore Burton sont ainsi déjà tombés dans le piège de la facilité. Et il semblerait qu’Anderson ait aveuglément suivi leurs traces et, n’ayant pris garde, s’y soit également laissé... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

12 7
Avatar blig
6
blig ·

hommage a la chine

alors ce film j'adore déjà ses wes anderson, je sais qu'il est racisme mais ses pas grave moi je l'aime bien quand même après ses vraie qu'il est racistent mais sa j'aime pas trop trop pour lui. Enfin bon le film vraiment bien quand même même si j'aurais aimé + de personnes de couleur parce que la sa confirme mon hypothèse que wes anderson est racisme je l'ai lu sur... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

9 1
Avatar Shora
8
Shora ·