Bande-annonce
Affiche Elephant Man

Elephant Man

(1980)

The Elephant Man

12345678910
Quand ?
8.0
  1. 38
  2. 55
  3. 94
  4. 234
  5. 685
  6. 2162
  7. 7314
  8. 13065
  9. 7644
  10. 3460
  • 35K
  • 2.9K
  • 15K

Londres, 1884. Le chirurgien Frederick Treves découvre John Merrick, un homme complètement défiguré et difforme, devenu une attraction de foire. Impressionné par de telles difformités, le Dr. Treves achète Merrick, l'arrachant ainsi à la violence de son propriétaire. Le chirurgien pense alors que...

Casting : acteurs principauxElephant Man
Casting complet du film Elephant Man
Match des critiques
les meilleurs avis
Elephant Man
VS
Là Merrick, là Merrick, je veux l'avoir et je l'aurai !

[LEGERS SPOILS] Joe Dassin était-il un visionnaire, ou bien David Lynch s'est-il tout simplement inspiré de cette fameuse chanson de 1970 au moment de tourner le film Elephant Man ? En lisant ce qui suit, vous vous apprêtez à ne pas avoir de réponse à ces questions. Alors si vous voulez toujours ne rien apprendre, accrochez-vous pour cette balade inutile ! A LYNCH TO THE PAST Pour nous narrer cette histoire émouvante, tirée d'un fait réel survenu durant l'époque victorienne, Lynch choisit le...

159 30
Il ne faut pas vendre la peau de l'éléphant avant de l'avoir tué

La morale de l'œuvre se tient à un des dialogues tirés du film : « Je peux prendre soin de toi mais je ne peux pas te soigner. » Voilà une phrase éminemment sarcastique. Le spectateur comprend assez tôt qu'il regarde un produit strictement compassionnel. Aucun fil rouge ne guide le scénario, on suit les aventures disneyennes de l'homme éléphant à travers le mépris ouvert de la basse société, la commisération hypocrite de la haute. La figure du protagoniste représente littéralement le seul... Lire la critique de Elephant Man

Critiques : avis d'internautes (217)
Elephant Man
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le Cri

Revoir Elephant Man, c’était accepter de replonger dans un bain de souffrance et de cruauté qui m’avait traumatisée lors du premier visionnage, mais en même temps m’était offerte l’occasion unique d’assister en salle, à l’un des films les plus déchirants de l’histoire du cinéma. Récit tragique et bien réel de Joseph Merrick,... Lire l'avis à propos de Elephant Man

167 171
Avatar Aurea
10
Aurea ·
Critique de Elephant Man par Prodigy

Le film que je n'ose pas revoir tellement il me file le cafard, tellement c'est atroce de bout en bout, et tellement la fin me ruine la gueule dès que je la sens arriver. J'ai la larmichette dès les premières notes de musique, c'est dire. Imaginez le film qui serait le pire des séquences de Tendres Passions, Love Story, de Bambi quand sa maman elle meurt, de Dirty Dancing quand bébé reste dans... Lire l'avis à propos de Elephant Man

145 8
Avatar Prodigy
9
Prodigy ·
Rien ne meurt jamais

Il est difficile d'être succinct pour décrire ce film tant il est riche, que ce soit la bande-son, les procédés cinématographiques, la psychologie, la symbolique. Pour commencer, 1884 Londres, John Merrick est un homme qui souffre du syndrome de Protée (un syndrome du à une anomalie du gène PTEN, un régulateur du cycle cellulaire, conduisant à l'apparition de tumeurs bénignes déformant son... Lire l'avis à propos de Elephant Man

3
Avatar Níðstang
10
Níðstang ·
Découverte
"I am not an elephant ! I am not an animal ! I am a human being ! I am a man !"

"Elephant man" est sans aucun doute l'un des films les plus sombres, l'une des expériences les plus traumatisantes du cinéma. David Lynch sert ici un chef-d'oeuvre à la photographie en noir et blanc magnifique, à la musique sublime, à l'interprétation des personnages sans faille menée par un Anthony Hopkins au plus haut de sa forme. La vie de John Merrick, malheureuse bête de foire mais avant... Lire l'avis à propos de Elephant Man

75 15
Avatar Deleuze
9
Deleuze ·
« I have to rely on my imagination for what I can’t actually see »

Lynch est-il capable de classicisme ? Par son sujet (la différence et la tolérance), par son registre (pathétique et humaniste) et par son traitement (un classieux noir et blanc en 1980), Elephant Man a tout du grand film prestigieux destiné à conquérir les cœurs de la foule et la rétine de la critique. Et à raison. Faire un film sur la laideur et la cruauté qui s’avère finalement si beau... Lire l'avis à propos de Elephant Man

122 8
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·
Toutes les critiques du film Elephant Man (217)
Bande-annonce Elephant Man
Vous pourriez également aimer...