Ce cambriolage, du gâteau !

Avis sur Don't Breathe : La Maison des ténèbres

Avatar Oskar Newon
Critique publiée par le

Après une scène pré-générique qui met en appétit, on assiste au cambriolage d'une maison par Rocky, une jolie et douce blonde, et ses deux complices, son petit ami Money et Alex (le mec amoureux qui est dans la friendzone).

Rocky a une vie peu enviable et veut se barrer de Detroit avec sa petite sœur pour aller en Californie. Money tente de refourguer une Rolex qui était dans le butin du dernier cambriolage en date. Son receleur lui dit que c'est pas simple à écouler et s'il veut de l'oseille, il a un tuyau pour lui.

Un vieil homme, vétéran de l'armée, vit dans une maison, au 1837 Buena Vista Street. C'est un quartier désert, la police n'y vient jamais. De plus, l'homme est aveugle. C'est un coup sûr, ça sera du gâteau. Il y a, semble-t-il, assez d'argent à l'intérieur pour aller en Californie et changer de vie.

Évidemment, ça ne sera pas si facile, le vieil homme est plein de ressources et se révélera être, sur son terrain, un adversaire redoutable.

J'ai beaucoup aimé la caméra qui se balade dans cette maison, les bruits de pas, et les moments de silence. C'est d'ailleurs, je trouve, ces moments de silence qui font tout le charme de ce film. C'est là que j'ai le plus retenu mon souffle.

Les scènes violentes sont peu nombreuses au final mais elles sont très efficaces. Stephen Lang est vraiment excellent dans le rôle de ce vieil homme aveugle qui habite seul dans cette maison pleine de surprises. L'actrice qui joue Rocky est assez convaincante mais ses deux acolytes sont un peu en dessous, surtout Money. J'ai eu un peu plus peur pour Alex que pour ce dernier.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 222 fois
2 apprécient

Autres actions de Oskar Newon Don't Breathe : La Maison des ténèbres