Affiche Close

Statuts sur Close

Film de (2022)

  • 1
  • 2
Bouleversant. Différent de ce que je pensais. Plus une histoire sur le deuil, la culpabilité, le déni, l'absence d'un être. Incroyablement interprété. Dequenne notamment. Anéanti, je suis.
Avatar Mika Gio Mika Gio
Dans la lignée de la daube grotesque pro-lesbien "La Vie d'Adèle". Normalisation des relations homosexuelles à l'âge de l'école.
Avatar Eddy Juillerat Eddy Juillerat
de jeunes acteurs brillants, une colorimétrie à tomber, des interrogations profondes sur la masculinité et mon cœur qui n'a jamais été serré autant de fois
Avatar nonobriff nonobriff
Très touchant, par contre vraiment dans l'abus sur les plans de champ de fleur / hockey.
Avatar DrZoidberg DrZoidberg
Il y a dans ce traitement intimiste du mal-être adolescent et des non-dits une parenté évidente avec le cinéma de Céline Sciamma.
Avatar ANOZER ANOZER
Très très très précis
Avatar Pythorogus Pythorogus
Touchant et un tantinet longuet avec trop de scènes répétées.
Avatar oree oree
Une mise en scène maîtrisée, beaucoup de pudeur, sur la délicate question du deuil, mais plus intimement celle du deuil du monde de l'enfance. Magistral.
Avatar Marie-Laure Vernet Marie-Laure Vernet
On retiendra ce film pour la délicatesse de son regard et la qualité de la mise en scène et de la photographie, plutôt que le scénario qui nous mène sur des sentiers plus rebattus.
Avatar kvaldah kvaldah
  • 1
  • 2