Affiche Castello Cavalcanti

Critiques de Castello Cavalcanti

Publicité de (2013)

Wes s'habille en Prada et le diable du pognon a encore gagné

Vivement la choucroute William Saurin par Michael Haneke, les sandales Scholl par Naomi Kawase, les préservatifs Durex par Brillante Mendoza, les frites McCain par les frères Dardenne ou encore les appareils Audika par Manoel de Oliveira ! Ah on m'annonce que les campagnes des soupes Liebig par Luc Besson et des céréales riches en fibres All-Bran par Fabien Onteniente sont dans les tuyaux. On... Lire l'avis à propos de Castello Cavalcanti

37 2
Avatar takeshi29
4
takeshi29 ·

Be Dandy, Be Prada

À l'instar d'un Woody Allen, Wes Anderson se plaît à revisiter les pays et les réalisateurs européens. Ici il fait halte en Italie, toujours pour Prada. Qu'un réalisateur connu s'arrêter pour faire de lapub et ainsi emmagasiner un peu d'argent,, ça ne me dérange pas. BMW a par exemple triomphé grâce à une mini série menée de main de maître par Clive Owen dans la peau d'un conducteur exemplaire.... Lire la critique de Castello Cavalcanti

7
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

Prada selon Wes Anderson.

Wes Anderson offre ses talents à la marque Prada. Le court-métrage de sept minutes reprend les codes du cinéaste : beauté des décors irréels, maîtrise des plans, Jason Swartzman, humour léger et absurde... Quand on aime le cinéma du bonhomme, aucune raison de ne pas aimer ce court ! Lire la critique de Castello Cavalcanti

3
Avatar mewnaru
6
mewnaru ·

Critique de Castello Cavalcanti par FrankyFockers

Aujourd'hui quand un cinéaste est connu / reconnu on a du mal à faire le distingo entre ses pubs et ses courts-métrages : ses pubs sont montés comme des courts, des oeuvres d'artistes, et ses courts sont produits par des marques qui mettent leur logo en ouverture et fermeture. Anderson est un bon publiciste, il a le sens de l'image, du cadre, de la symétrie et de la punchline visuel, et ça ne... Lire l'avis à propos de Castello Cavalcanti

Avatar FrankyFockers
4
FrankyFockers ·

Un crash esthétique !

Ce court-métrage de Wes Anderson n'est malheureusement pas très intéressant. Il n'y a pas vraiment de "but". Difficile à faire en 7 minutes vous me direz. Mais il semble tout de même que Wes ne nous mène nul part... Par contre cela me fait toujours autant plaisir de retrouver l'univers déjanté de Wes Anderson. Des plans séquences tous symétriques et loufoques. Des dialogues qui fusent... Lire l'avis à propos de Castello Cavalcanti

Avatar Rush
5
Rush ·