Bande-annonce
Affiche Au revoir les enfants

Au revoir les enfants

(1987)
12345678910
Quand ?
7.5
  1. 7
  2. 6
  3. 20
  4. 42
  5. 178
  6. 511
  7. 1626
  8. 1683
  9. 529
  10. 184
  • 4.8K
  • 273
  • 3K

Le film se déroule durant l'hiver 1943, dans une France occupée. Julien qui a 12 ans, fils d'une famille bourgeoise, est pensionnaire au petit collège Saint Jean de la Croix, tenu par les pères carmes. Il retrouve le chemin de l'école sans joie après les vacances de Noël, pour le deuxième trimestre....

Casting : acteurs principauxAu revoir les enfants

Casting complet du film Au revoir les enfants
Match des critiques
les meilleurs avis
Au revoir les enfants
VS
L'intelligence de la sobriété, la grâce de la retenue

Ayant notamment la volonté de voir le plus grand nombre possible de films sur le thème de la seconde guerre mondiale d'une part, et d'étudier le regard de l'enfance portée sur une époque à travers le médium cinématographique de l'autre, ce film allait tôt ou tard faire office de passage obligé (le film de Malle est notamment placé dans le top 10 des films à voir avant 14 ans par le BFI ; trouvable sur internet, celle-ci donne une bonne idée des oeuvres à voir si on s'intéresse à ce sujet)....

16 4
Avatar Casse-Bonbon
3
Casse-Bonbon
Super chiant

Réalisé par le français Louis Malle, Au revoir les enfants est un drame mettant en scène les enfants d’un collège et leur professeur, un prêtre résistant, dans la France occupée des années 40. Le film développe les thèmes de l’amitié et de la xénophobie, en nous amenant lentement et paresseusement vers une fin affreusement prévisible.Je vais être concis sur cette critique, car je n’ai que très peu de choses à en dire. Il ne m’a pas convaincu. Je dois avouer que je m’y suis... Lire l'avis à propos de Au revoir les enfants

Critiques : avis d'internautes (36)
Au revoir les enfants
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L'écran et la vie

Pourquoi Malle, que je ne connais guère outre mesure, résonne-t-il tant en moi? Qu'il effleure des sensations troubles, qu'il accentue ces pans d'idées qu'on laisse un jour germer sans plus jamais les entretenir, cela ne fait aucun doute, au vu de la démarche humaniste qu'il entend esquisser par ce film. Puisque l'humanisme, au sens où je l'entends, n'est autre que l'aveu d’ambiguïtés... Lire l'avis à propos de Au revoir les enfants

3 2
Avatar Effixe
8
Effixe ·
Découverte
Critique de Au revoir les enfants par Gérard Rocher -Fête de l'Art-

En 1944, la France est occupée et le régime de Vichy, tout prêt de s'éteindre, continue de colporter "la sale image du juif". Ceux-ci vivant dans la crainte du lendemain sont contraints de se cacher et de changer de nom afin d'avoir une chance de survie. C'est ainsi que Julien, onze ans et fils d'une famille aisée du Nord de la France, se retrouve... Lire la critique de Au revoir les enfants

63 13
Avatar Gérard Rocher -Fête de l'Art-
9
Gérard Rocher -Fête de l'Art- ·
Tout dire sans rien montrer ou l'anti-"Rafle" *

Un des films qui traite certainement le mieux de la Shoah sans en parler un seul instant et sans quasiment rien montrer de l'extérieur du collège. Une véritable leçon de cinéma, dont tellement de réalisateurs actuels, qui n'ont d'autre moyen que d'être ultra-démonstratifs pour faire passer une émotion, devraient s'inspirer. N'est-ce pas Mlle Bosch ? * http://www.senscritique.... Lire l'avis à propos de Au revoir les enfants

46 9
Avatar takeshi29
9
takeshi29 ·
Double vue ou le souvenir d’enfance.

L’enfant a souvent été l’alibi parfait pour réintroduire sans ambages ce que la pudeur, l’expérience et l’assurance nécessaire à l’image de l’adulte ont progressivement oblitéré. C’est le retour de la fraicheur, de la spontanéité, de la découverte, ce frisson des premières fois et un regard renouvelé sur le monde, sa beauté, sa grandeur, les frayeurs qu’il dispense. Autant de beautés perdues... Lire la critique de Au revoir les enfants

32 3
Avatar Sergent_Pepper
9
Sergent_Pepper ·
"Au revoir les enfants"

Je travaille sur le triste sort des enfants juifs durant la seconde guerre mondiale, et je ne pouvais pas passer à côté de ce merveilleux film de Louis Malle, venant ainsi compléter le terrible tableau des souffrances d'innocents (comme Annette Müller, Anne Frank…). En 2002, Jean-Pierre Guéno édite Paroles d'étoiles : mémoires d'enfants cachés, permettant à tous ces anges de la... Lire l'avis à propos de Au revoir les enfants

9 4
Avatar StrangeLoneliness
10
StrangeLoneliness ·
Toutes les critiques du film Au revoir les enfants (36)
Bande-annonce
Au revoir les enfants
Vous pourriez également aimer...