Affiche As Bestas

Critiques de As Bestas

Film de (2022)

Les bestas

As Bestas est un thriller rural particulièrement angoissant. On voit bien que cette querelle de voisinage sur fond de xénophobie, de sentiment de mépris de classe, ne peut pas bien se finir. Les flics ont beau dire qu'il suffit d'aller boire un verre avec ses voisins pour que tout puisse s'arranger, on constate bien que ça n'est pas vrai, que tout ça va dégénérer.On le... Lire l'avis à propos de As Bestas

63 3
Avatar Moizi
8
Moizi ·

Recours à la terre

L’ouverture très graphique d’As Bestas rappelle, pour le spectateur qui aurait déjà croisé Sorogoyen, qu’il ambitionne d’être un cinéaste de l’intensité : le corps à corps des hommes de la montagne avec les chevaux mêle au ralenti à la puissance physique, le combat et la maîtrise de l’élan sauvage. Autant de thématiques qui posent le... Lire la critique de As Bestas

40
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

Les voisins de la colère

On avait promis monts et merveilles au masqué avec As Bestas, tellement le dernier film de Rodrigo Sorogoyen était présenté comme formidable par la critique pro, dans une unanimité qui, en certaines occasions, a tout du suspect, comme avec La Môme en 2007. Mais quand on lui parle de thriller et d'atmosphère irrespirable, le masqué,... Lire l'avis à propos de As Bestas

75 8
Avatar Behind_the_Mask
8
Behind_the_Mask ·

La haine est dans le pré

Film polyglotte, tourné en langues française, castillane et galicienne, As Bestas annonce d’emblée son propos dans une séquence d’ouverture qui nous laisse sans voix : au cœur d’une Galice ancestrale, les «aloitadores» tentent de maîtriser des chevaux pour leur couper la crinière. Un corps-à-corps traditionnel qui a valeur de rite initiatique : c’est ainsi que les hommes adviennent,... Lire l'avis à propos de As Bestas

30 4
Avatar Procol Harum
7
Procol Harum ·

L’avènement d’un immense réalisateur

Depuis le temps qu’on suit le travail de Rodrigo Sorogoyen et qu’on en parle à tout le monde comme LE futur grand réalisateur espagnol, il fallait bien qu’arrive LE film que l’on attendait de lui. Non pas que nous négligions aujourd’hui son premier long-métrage, seulement à demi-réussi, Que Dios Nos Perdone, ou le déjà plus satisfaisant El Reino : derrière... Lire l'avis à propos de As Bestas

36 9
Avatar Eric BBYoda
9
Eric BBYoda ·

La Galice jusqu'à l'hallali

Et sinon, il en pense quoi, l'office de tourisme galicien de As Bestas, dont l'action se déroule dans un petit village dépeuplé où ont choisi de s'installer un couple de Français qui se sont réinventés en agriculteurs bio ? Face à des paysans frustes, la tension est immédiate dès le début du dernier film de Rodrigo Sorogoyen lequel dépasse largement en intensité tout ce qu'il... Lire l'avis à propos de As Bestas

53 2
Avatar 6nezfil
9
6nezfil ·

Sont-ils si bêtes ?

As Bestas de Rodrigo Sorogoyen raconte la confrontation d’un couple de Français avec les habitants d’un hameau en Galicie. Le réalisateur de Que Dios nos perdone et El Reino, aussi à l’aise en pleine nature qu’il l’était dans la ville, propose une fable, filmée à la façon... Lire la critique de As Bestas

16 9
Avatar Theloma
8
Theloma ·

No Country pour les bobos

Le retour à la campagne et plus largement à la nature est un phénomène en vogue en ce moment, probablement influencé par l'écologie et l'étouffement des grandes villes. Il n'est donc pas étonnant de voir un film comme As Bestas sortir sur nos grands écrans, d'autant plus que le cinéma a toujours bien aimé aborder ce thème pour lequel il n'a pourtant pas un... Lire l'avis à propos de As Bestas

14 5
Avatar Watchsky
8
Watchsky ·

Ostinato

Les personnages de Sorogoyen sont des acharnés.  Que l’on songe à « Madre » (2019) et à la quête obstinée du personnage éponyme, à « El Reino » (2018) ou « Que Dios nos perdone » (2017) et au combat forcené que doivent livrer leurs héros, sur le plan de la « politique politicienne », autrement dit des affaires, ou de l’investigation policière. « As Bestas » ne déroge pas à la... Lire l'avis à propos de As Bestas

13 6
Avatar Anne Schneider
9
Anne Schneider ·

Critique de As Bestas par limma

Avec son introduction, où l'esthétisme de la mise en scène de cette pratique visant à soumettre les chevaux, laisse un arrière goût amer, Rodrigo Sorogoyen donne le ton de la suite à venir. L'homme déterminé à asservir son environnement, le fait par la violence des échanges. Sorogoyen rappelle que l'Espagne excelle elle aussi dans la maltraitance... Lire la critique de As Bestas

9 10
Avatar limma
7
limma ·