Affiche Amira

Critiques de Amira

Film de (2021)

Sang pour sang

Après « Les Femmes du Bus 678 » et « Clash », l’égyptien Mohamed Diab investit la Cisjordanie en quête de fracture sociale à cerner. C’est à travers un jeune personnage qu’il traite d’un sujet rare sur l’insémination in-vitro, dans un lieu où cela pourrait être plus que tabou, car les racines biologiques viendront s’effondrer sur le petit monde d’Amira (Tara Abboud). Si elle ne semble pas... Lire l'avis à propos de Amira

Avatar cinememories
5
cinememories ·

Identité in vitro

Les femmes du bus 678 et Clash, les deux remarquables premiers longs-métrages de Mohamed Diab, ont imposé le cinéaste égyptien comme observateur et commentateur sans concession de l'actualité brûlante de son pays. Avec Amira (avant d'être recruté par les studios Marvel), il a repoussé les frontières pour s'attaquer à un sujet lié au conflit israélo-palestinien et, plus largement à la question... Lire l'avis à propos de Amira

1
Avatar 6nezfil
8
6nezfil ·