Un thriller psychologique qui en fait trop au point de nous perdre en cours de route.

Avis sur America Latina

Avatar RENGER
Critique publiée par le

Massimo semble avoir plutôt bien réussi sa vie, il est dentiste, il possède une jolie villa avec piscine et a une famille aimante dont deux adorables filles. Pourtant, sa vie va être chamboulée du jour au lendemain lorsqu’il découvre une fillette attachée dans sa cave…

A 34ans, les frères jumeaux D'Innocenzo réalise ici leur troisième long-métrage et nous entraîne en plein cœur d’un thriller psychologique cousu de fils blancs. Très rapidement, on devine les tenants et les aboutissants qui nourrissent America Latina (2022), ce père de famille obligé de se remettre en question et de s’interroger aussi bien sur sa propre identité que sur ses souvenirs qu’il semble avoir oubliés.

Une immersion dans la psyché d’un père de famille tourmentée qui se veut lancinante, magnifiée par quelques plans « horizontaux » soignés (du pré-générique à la scène de la douche), le tout, superbement incarné par Elio Germano. L’ennui, c’est qu’à trop vouloir en faire (dans l’ambiguïté paranoïaque de leur anti-héros), les frères nous ont perdu en cours de route…

http://bit.ly/CinephileNostalGeekhttp://twitter.com/B_Renger

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 56 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de RENGER America Latina