Affiche À ceux qui nous ont offensés

Critiques de À ceux qui nous ont offensés

Film de (2017)

Au nom du père

Le polar social est devenu un genre assez prolifique dans les productions UK. Une forme de cinéma très codifiée qui à tendance à se reposer sur ses acquis entre la restriction des liens familiaux qui vire dans le portrait du cas-social criminel, et un sur-esthétisme voué à se donner une posture pour généralement cacher un manque d'ambition certain. Trespass Against Us est une variation de... Lire la critique de À ceux qui nous ont offensés

9
Avatar Flaw 70
4
Flaw 70 ·

De père en fils.

Après les grosses boursouflures du côté de Hollywood, ça fait plaisir de revoir Michael Fassbender en Irlande, en ramenant Brendan Gleeson, qui joue cette fois son père après Assassin's Creed, dans une histoire familiale pas piquée des hannetons. Les deux sont des cambrioleurs de père en fils, mais le second est tiraillé par les principes du premier, qui veut faire de leur marginalité une... Lire la critique de À ceux qui nous ont offensés

4
Avatar Boubakar
6
Boubakar ·

Critique de À ceux qui nous ont offensés par FuckCinephiles

On avait laissé un Michael Fassbender un poil en piteux état en décembre dernier, pas aidé par la réception houleuse du gros tâcheron/incident industriel Assassin's Creed, fausse promesse d'un blockbuster bandant et nerveux, qu'il a porté avec conviction depuis les prémisses de sa production. Ou l'ultime point d'ancrage d'une année 2016 oscillant entre l'exceptionnel (Steve Jobs, Une Vie... Lire la critique de À ceux qui nous ont offensés

7
Avatar FuckCinephiles
7
FuckCinephiles ·

TUER LE PERE

comment ce film peut avoir 5.9/10 ? Comment ne pas apprécier un film qui sait traiter son propos en restant concis. Fassbender joue parfaitement. Il est d'une justesse incroyable, partagé entre son rôle de fils et de père. Tentant vainement de faire entendre sa voix, de prendre le contrôle de sa vie, bien que ça revêt des airs de rêves inaccessibles avec un père aussi envahissant... Lire l'avis à propos de À ceux qui nous ont offensés

4 1
Avatar Thoreau
8
Thoreau ·

Critique de À ceux qui nous ont offensés par Sophia

Etrangement, c'est le français MANGE TES MORTS TU NE DIRAS POINT qui choisissait la voie de la tragédie tandis que A CEUX QUI NOUS ONT OFFENSÉS choisis au contraire une voie plus joyeuse. Traitant de l'histoire de ce voleur malgré lui sorte de héros pour les siens et cauchemar ambulant pour la police locale, le réalisateur anglais adopte la forme d'un film d'auteur au lieu du film social... Lire la critique de À ceux qui nous ont offensés

3
Avatar Sophia
7
Sophia ·

Mange tes morts version UK.

"A ceux qui nous ont offensés" est un film d'Adam Smith, le réalisateur, pas l'économiste. Il raconte les "démélés" avec la police d'une joyeuse équipe de gens du voyage qui se trouve sous la coupe d'un patriarche et dont le quotidien est fait de cambriolages et de vols en tout genre. "A ceux qui nous ont offensés", c'est un peu "mange tes morts" et la trilogie des gens du voyage... Lire la critique de À ceux qui nous ont offensés

2
Avatar dagrey
5
dagrey ·

Tranche de vie chez les tsiganes anglais

Tranche de vie d’une famille tzigane anglaise comme il s’en constitue de plus en plus en Grande-Bretagne depuis maintenant plusieurs décennies, dans une sous-culture adaptée à une société engendrant exclusion, pauvreté et prix immobiliers inaccessibles. Dans leur campement de caravanes, la tribu étalée sur 3 générations conserve sa culture nomade anti-gadjé, donc logiquement non tenue de... Lire l'avis à propos de À ceux qui nous ont offensés

2 3
Avatar etiosoko
6
etiosoko ·

duel d'acteurs

Un drame maîtrisé et surtout un grand film d’acteur. La confrontation entre Brendan Gleeson et Michael Fassbender deux des acteurs les plus intéressants à l’heure actuelle est captivante. Le film offre quelques passages excellents, des seconds rôles bien écrits et très bien campés. Même s’il m’a manqué un je ne sais quoi pour me captiver et me prendre aux tripes je reconnais que c’est un bon... Lire l'avis à propos de À ceux qui nous ont offensés

Avatar ROUB_ELDIABLO
6
ROUB_ELDIABLO ·

Un sous-Sons of Anarchy chez les gitans

Adam Smith signe ici son premier vrai film (le précédent était la captation du concert des Chemical Brothers). Même si son oeuvre peut être saluée, elle contient certaines maladresses ou certains défauts que l'on peut mettre sur le manque d'expérience. Je considère donc que Smith est un réalisateur à surveiller pour déterminer s'il saura s'améliorer et nous livrer d'excellents films ou s'il... Lire l'avis à propos de À ceux qui nous ont offensés

6
Avatar Elgato65
6
Elgato65 ·

Critique de À ceux qui nous ont offensés par Le Blog Du Cinéma

Premier long-métrage d’Adam Smith et premier scénario d’Alastair Siddons, À CEUX QUI NOUS ONT OFFENSÉS est le prototype du film à scénario qui multiplie les thématiques sociétales (religion, éducation, famille…). Prises dans des visions à la fois traditionnelles et modernes, elles ne sont qu’effleurées par les trajectoires linéaires des principaux protagonistes. Ce cinéma dit naturaliste est... Lire l'avis à propos de À ceux qui nous ont offensés

Avatar Le Blog Du Cinéma
4
Le Blog Du Cinéma ·