Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Avis sur

Tres hombres par XavierChan

Avatar XavierChan
Critique publiée par le

Blues texan comme un art de vivre, avec en toile de fond le Nouveau-Méxique derrière ces foutues colines, cactus et coyottes qui crient famine. La bécane est lancée avant même que les barbes n'aient poussé, Tres Hombres (le sont-ils vraiment?) dévale la pente à toute allure, alignant les morceaux de bravoure de rock sudiste (Jesus Left For Chicago, Beer Drinkers, immenses) avec un sens inné de la cavalcade sonore, de montées en température par d'impénétrables soli trop gras à force de junk food, de whisky et de parties de billard qui ont mal tourné.

Imaginez ce décor aride, ces guitares saturées pour faire exprès (Master of Sparks), cette alchimie parfaite entre rock de demain et racines assumées, là où AC/DC s'est contenté de torturer le Blues pendant plus de quarante-ans sur la même mesure, ZZ Top, lui, change de rapports assez souvent, offre un son qui sait être enveloppant (Hot, Blue), énergique et dansant (Move Me All Down the Line), comme tout à fait iconique (La Grange, ce tube). On ne s'ennuie pas une seule foutue seconde et on tape du pied.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 5 fois
1 apprécie

Autres actions de XavierChan Tres hombres