Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.
Écouter
Pochette My Finest Work Yet

My Finest Work Yet

(2019)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 0
  5. 3
  6. 15
  7. 56
  8. 31
  9. 7
  10. 2
  • 114
  • 18
  • 25
  • 1

Liste de morceauxMy Finest Work Yet

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:07) Andrew Bird
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:29) Andrew Bird
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:56) Andrew Bird
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:12) Andrew Bird
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:26) Andrew Bird
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:38) Andrew Bird
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:05) Andrew Bird
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:17) Andrew Bird
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:31) Andrew Bird
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:24) Andrew Bird
Critiques : avis d'internautes (2)
My Finest Work Yet
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de My Finest Work Yet par BUB_webzine

Si la production, volontairement aride, de My Finest Work Yet peut au départ laisser l’auditeur à distance, c’est précisément l’état naturel de ces compositions, de facture classique, qui finit par séduire : sans fard, les mélodies douces amères du violoniste siffleur imposent lentement et sûrement leur beauté brute, nous donnant la sensation d’assister dans un salon cosy à un concert privé... Lire la critique de My Finest Work Yet

1
Avatar BUB_webzine
7
BUB_webzine ·
Découverte
His finest work yes indeed !

12ème album du violoniste sorti en 2019 qui serait donc son plus bel achèvement de sa carrière ! D’emblée, la pochette interpelle, reprendre la peinture de David, La mort de Marat, ce n'est pas banal et notamment d'y voir la tête de l'artiste qui ne l'avait montré que sur une seule jusqu'ici. Du changement dans l'air ? Cette évolution s'observe dans les thématiques abordées dans...

Avatar cossardjr
7
·
Toutes les critiques de l'album My Finest Work Yet (2)