Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Purée, faites un jeu vidéo autour de cet album. Ou un dessin animé !

Avis sur Mother Earth’s Plantasia

Avatar Mad Dog
Critique publiée par le

Sur 260 critiques rédigées sur ce site, je me rends compte que seule 3 était consacrée à de la musique. Pourtant, j'en écoute à longueur de journée, même si je suis assez nul pour expliquer pourquoi j'aime bien ça. Pour que les gens ne pensent pas que je suis un cinéphile, je me suis dit que j'allais critiquer le dernier album sur lequel je suis tombé.

Je ne sais pas ce que j'ai foutu avec YouTube, mais depuis une semaine il me propose en recommandation des albums de musiques. Et pas des trucs super connus comme Thriller ou une playlist des meilleures vidéos de Pogo. Non, des albums de musique conceptuel sortie dans les années 70 ou 80 avec des auteurs comme Yasuaki Shimizu ou Geinoh Yamashirogumi et pas mal de bruitages ou de sons minimalistes.

Il m'a donc proposé Plantasia, d'un auteur dont j'ignorais tout nommé Mort Garson. La pochette très mignonne me rappelait les dessins trouvé dans les vieux J'aime Lire ou les Astrapi des années 80 que je lisais dans mon enfance. (Le dessinateur, tombé dans l'oubli s'appelle Marvin Rubin...)

J'ai cliqué et purée, j'ai kiffé !! Un des commentateurs YouTube cite l'album comme la "bande son d'un jeu de RPG des années 80 oublié" et c'est vrai que le morceau introductif (Plantasia) fait très début de narration, avec une petite musique douce entrecoupée d'envolées lyriques. Difficile de ce dire en écoutant cet album de se dire que le compositeur de Zelda, Koji Kondo ne s'en est pas inspiré. Le morceau Concerto For Philodendron And Pothos ressemble à mort aux début de la berceuse de Zelda, avec la même suite de notes et la même mélodie, ce qui ne manquera jamais de générer des tonnes de début sur le net.

L'album fait paradoxalement vieillot et neuf à la fois. Vieillot parce que ses sonorités très moog, son tempo assez lent (il s'agit d'un album pour les plantes, comme son nom l'indique) rappelle immédiatement les premiers albums électro de l'époque (les Jean Michel Jarre tout ça tout ça...) et leur réutilisation au début des années 1980 comme B.O. par les dessins animés de l'époque. (C'était à lors moins cher de faire de la musique électronique que d'engager un orchestre.) On a parfois l'impression d'entendre une piste inédite de la B.O. d'Il était une fois la Vie (le morceau Swingin' Spathiphyllums notamment)

Mais ça fait neuf parce qu'en fait, on en fini jamais de redécouvrir la musique électronique : l'utilisation du MIDI dans les consoles 16 bits dans les années 90, la redéutilisation du Moog par la scène électro des années 2000, le retour aux sons "chiptune" des années 2010 fait qu'un tel album pourrait très bien sortir demain comme la B.O. d'un jeu indé. Et qu'à écouter cet album, je me dit que ça ferait une formidable OST pour un jeu vidéo d'aventure où on irait se balader dans les prés et les forêts avec des petits personnages fait sous RPG-Maker !

Pour conclure je citerais ce commentaire sur YouTube qui dit : BEST RANDOM CLICK EVER !! Amen !!

PS : Par contre, si vous voulez vous le procurer en physique, il n'a jamais réédité et vous coûtera 150 $ sur Ebay ! Ouch !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 808 fois
13 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Mad Dog Mother Earth’s Plantasia