Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Last Train for Auschwitz

Avis sur Different Trains / Electric Counterpoint

Avatar Poison Ivy
Critique publiée par le

Different Trains est une œuvre écrite en 1988 pour quatuor à cordes et bande magnétique. Elle s'inscrit dans le minimalisme répétitif, courant musical ayant vu le jour dans les années 60 et dont Steve Reich fut le pionnier avec Terry Riley, La Monte Young et Philip Glass.

Voici ce que Steve Reich dit à propos de son oeuvre :

L’idée de cette composition vient de mon enfance. Lorsque j’avais un an [Steve Reich est né à New York en 1936] , mes parents se séparèrent. Ma mère s’installa à Los Angeles et mon père resta à New York. Comme ils me gardaient à tour de rôle, de 1939 à 1942 je faisais régulièrement la navette en train entre New York et Los Angeles, accompagné de ma gouvernante.

Bien qu'à l'époque ces voyages fussent excitants et romantiques, je songe maintenant qu'étant juif, si j'avais été en Europe pendant cette même période, j'aurais sans doute pris des trains bien différents. En pensant à cela, j'ai voulu écrire une œuvre qui exprime avec précision cette situation. Voilà ce que j'ai fait pour préparer la bande magnétique :
- J'ai enregistré ma gouvernante Virginia, maintenant âgée de plus de soixante-dix ans, qui évoque nos voyages en train.
- J'ai enregistré un ancien employé des wagons-lits sur la ligne New York-Los Angeles, maintenant à la retraite et âgé de plus de quatre-vingt ans : M. Lawrence Davis, qui raconte sa vie.
- J'ai rassemblé des enregistrements de survivants de l'Holocauste : Rachella, Paul et Rachel, tous à peu près de mon âge et vivant aujourd'hui en Amérique, qui parlent de leurs expériences.
- J'ai rassemblé des sons enregistrés de trains américains et européens des années 1930, 1940. Pour combiner les conversations sur bande magnétique et les instruments à cordes, j'ai sélectionné des exemples brefs de discours, aux différences de ton plus ou moins marquées, et je les ai transcrits aussi
précisément que possible en notation musicale.
Ensuite, les instruments à cordes imitent littéralement la mélodie du discours. Les exemples de conversation et les bruits de trains ont été transférés sur bande magnétique à l'aide d'un échantillonnage de claviers et d'un ordinateur. Trois quatuors à cordes séparés ont aussi été ajoutés à la bande magnétique pré-enregistrée et le quatuor final, joué par des musiciens, vient s'ajouter lors du concert.
Different trains comprend trois mouvements - mouvement étant pris ici au sens large du terme car les tempi changent fréquemment dans chaque mouvement :
1 L'Amérique - Avant la guerre (Beforce the War)
2 L'Europe - Pendant la guerre (During the War)
3 Après la guerre (After the War)
Cette composition a donc une réalité à la fois sur le plan documentaire et sur le plan musical et ouvre une nouvelle direction. C'est une direction qui conduira sous peu, je l'espère, à une nouvelle sorte de théâtre multi-média combinant documentaire, musique et vidéo.

Ce que l'on peut entendre, joué par la bande magnétique :

I Before the War :

from Chicago to New York (Virginia Mitchell)
one of the fastest trains
the crack train from New York (Lawrence Davis)
from New York to Los Angeles
different trains every time (Virginia Mitchell)
from Chicago to New York
in 1939
1939 (Lawrence Davis)
1940
1941
1941 I guess it must've been (Virginia Mitchell)

II During The War :

1940 (Rachella)
on my birthday
The Germans walked in
walked into Holland
Germans invaded Hungary (Paul)
I was in second grade
I had a teacher
a very tall man, his hair was completely plastered smooth
He said: 'Black Cows invaded our country many years ago'
and he pointed right at me
No more school (Rachel)
You must go way
and she said 'Quick, go!' (Rachella)
and he said: 'Don't breathe!'
into those cattle wagons (Rachella)
four days and four nights
and the we went through these strange-sounding names
Polish names
Lots of cattle wagons there
They were loaded with people
They shaved us
They tatooed a number on our arm
Flames going up to the sky - it was smoking

III After The War :

and the war was over (Paul)
Are you sure? (Rachella)
The war is over
going to America
to Los Angeles
to New York
from New York to Los Angeles (Mr. Davis)
one of the fastest trains (Virginia)
but today, they're all gone (Mr. Davis)
There was one girl, who had a beautiful voice (Rachella)
and they loved to listen to the singing, the Germans
and when she stopped singing they said, 'More, more' and they applauded

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 987 fois
12 apprécient

Poison Ivy a ajouté cet album à 2 listes Different Trains / Electric Counterpoint

Autres actions de Poison Ivy Different Trains / Electric Counterpoint